Avocatier

Très sain, l’avocat équilibre le cholestérol, la glycémie et la tension artérielle. Riche en oméga 9, il nourrit la peau, les cheveux, bref il est le parfait allié minceur ! J’en ai donc consommé et planté beaucoup.

Ces dernières années m’ont permis de devenir assez experte dans le choix des fruits en épicerie ce dont je ne suis pas peu fière. Depuis, j’ai franchi le pas et voulu en cultiver moi-même. J’ai immergé les noyaux d’avocats que j’ai consommés et les racines sont vite apparues, puis la tige et les premières feuilles. Il paraît qu’il faut compter 8 ans pour avoir le premier fruit sur l’avocatier.

Qu’ai-je appris depuis un an d’essais ?

1. Il ne faut pas garder les noyaux immergés aussi longtemps. Il vaut mieux les planter en terre dès que possible. Sinon la transplantation risque de mal prendre.

2. Il faut couper la tige au-dessus des 2ères feuilles. Oui comme un basilic ! Et non le laisser pousser indéfiniment vers le plafond !

3. En pot, il faut l’arroser abondamment. Ce n’est pas parce que les racines sont très développées et que les feuilles sont nombreuses, que l’avocatier est déjà ‘adulte’ au contraire. Il faut continuer à en prendre soin comme un gros bébé.

On m’a amené de nombreux avocats des Antilles l’année dernière dont un vraiment énorme. Je viens de le planter, il est disposé à l’intérieur de sorte à recevoir la lumière du jour, dans du terreau horticole potager utilisable en agriculture biologique. Dans un cache pot sans trou pour garder un maximum d’humidité. J’ai hâte de pouvoir le mettre dehors cet été 💚🌱🥑

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s