Soins naturels

Depuis deux semaines, j’observe avec assez de stress mes plantes attaquées par des nuisibles comme les pucerons, araignées rouge, et des maladies comme l’oïdium… Assez communs, ces problèmes se rencontrent souvent au jardin lorsqu’il n’est pas traité. C’est pourquoi j’ai cherché des remèdes naturels, afin de préserver la biodiversité (certes, celle qui m’arrange!). 
Anti pucerons. Après quelques échecs au marc de café (difficile à appliquer sur les feuilles) et des recherches, j’ai décidé de tester les larves de coccinelles pour faire disparaître les pucerons. Chez Jardiland, on les achète en prépayé : il faut passer commande sur le site Decamp’ qui les envoie ensuite par courrier. Je les ai commandés un week-end sur leur site pour la semaine suivante et les ai reçues à temps. Attention : Il faut prendre des précautions si on les reçoit par temps de pluies et faire attention à conserver les larves à une certaine température car elles sont fragiles. Je les ai placées sur mon bougainvilliers à l’intérieur, et sur mes rosiers à l’extérieur. En deux jours, mon bougainvilliers n’avait déjà plus aucun puceron. Mais au 3ème jour, les larves sont mortes probablement de faim 😦  Tandis que sur mes rosiers extérieurs, je trouve encore quelques pucerons mais les larves se sont peut-être déplacées sur d’autres plantes ? Le test est tout de même plutôt convaincant et l’année prochaine, j’en commanderai pour le cerisier de mes parents qui fait près de 4m de haut et que je n’arrive pas à soigner efficacement contre les pucerons depuis des années. Mes parents récoltent les premières cerises et sacrifient les autres par dépit. 

L’oïdium attaque également mes rosiers. C’est une maladie qui est reconnaissable par un effet de poudre blanche sur le feuillage, qui se propage des plus jeunes feuilles à toute la plante qui peut en mourir car il s’agit d’un champignon. Plusieurs remèdes sont conseillés. J’ai choisi de faire avec les moyens du bord et fait un mélange d’eau (1l), bicarbonate de soude (5gr) et huile d’olive (1 cuillère à café) dans un vaporisateur. Il faudra appliquer ce spray sur les rosiers malades une fois par semaine hors période de pluie. Normalement il faut aussi retirer les feuilles malades pour éviter là propagation du champignon… Je n’osais pas mais ce matin 9:30 j’ai fini par couper toutes les feuilles malades de mes beaux rosiers. Et ça en fait un petit paquet 😦 

Araignées rouges. Elles peuvent aussi être oranges, jaunes et vertes et sont petites (-1mm) et sont détectables lorsque la plante est déjà attaquée : toiles sur le feuillage, piqué de tâches blanches ou jaunes. Elles prisent les bord de fenêtre (donc jardinières) et arbustes (hortensia, dahlia, fraisier, groseiller…)  et conifères. De mon côté, elles ont l’air oranges. On peut également introduire des prédateurs, mais le plus simple est encore d’arroser les plantes, dont le feuillage et plus particulièrement le dessous des feuilles, à l’eau froide. Les larves et araignées rouges ne supportant pas une température inférieure à 12 degrés. Il est aussi conseillé de pailler le sol avec des tontes de pelouse pour le maintenir frais et humides. Rappel : la chaleur accélère la multiplication des araignées rouges.

Par chance, j’ai également des auxiliaires qui viennent d’eux-mêmes aider au jardin. Des abeilles qui butinent de fleurs en fleurs en préférant de loin les sauges (salvia). 

Et des coccinelles qui passent par ici, l’une européenne (rouge à points noirs) et l’autre asiatique (orange à points noirs) je ne sais pas d’où elles viennent mais je n’en ai pas vu d’autres.

Attention. La coccinelle asiatique est cannibale et représente un danger pour nos coccinelles locales. Cependant je n’ai pas osé la tuer, et n’en ai vu qu’une. Si j’en retrouve à nouveau au jardin, je prendrai soin de les supprimer. 

…  petit moment d’indiscrétion face à un couple, au rendu graphique !

Vu également de ma fenêtre, sans avoir eu le temps de les photographier : des papillons, moineaux, merles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s