A travers la Thaïlande 

Deux belles semaines de voyage à l’autre bout du monde, résumées en quelques images.

Des paysages fleuris, même sur les bords d’autoroute avec des teintes lumineuses pour ces bougainvilliers. J’en ai un rose. Maintenant j’en veux de toutes les couleurs 🙂

Au fil des balades dans Bangkok, le long des klongs et au coin des rues.

Il faut absolument goûter le fruit national. Le durian. Malgré son parfum très odorant, fort voire puant selon la maturité du fruit. Son aspect est aussi particulier que son parfum : il pousse sur un arbre, pèse plusieurs kilos, et son écorce verte est couvert de pics. A ouvrir avec une hachette ou un gros couteau bien aiguisé, le fruit est quant à lui jaune, composé de plusieurs morceaux. Sa chair est croquante lorsque le fruit est jeune, et devient fondante s’il est mûr. Elle révèle un noyau brun-roux. On peut l’apprécier simplement coupé, ou en dessert sur du riz gluant avec du lait de coco. 

Les hôteliers le savent. Pour embellir n’importe quel espace, il faut recourir à des paysagistes. Ici, le cadre parfumé de la piscine conçu comme un coin de paradis. Ainsi qu’un hall d’hôtel.  

Des espaces fleuris au bord du Mekong. Même là où les zones d’ombre manquent, l’urbanisme cède du terrain à quelques espaces verts, rares et pourtant très appréciés des Thaïs.

Typique devant les maisons thaïes, des potées fleuries suspendues et une poterie en guise de bassin, avec nénuphar.

Une agréable fontaine à l’entrée d’un restaurant de village, le Palazzo à Khemarat, situé dans la région d’Ubon Ratchathani.

Les cocotiers composent les paysages de l’arrière-pays. Ils poussent absolument partout en Thaïlande dans ces conditions climatiques. Ici, ils remplaceraient presque les cyprès en Italie, et marquent l’entrée des maisons en teck sur pilotis dans les campagnes. Ou encore le long des routes et des plages. 

Quelques regrets : cette période de l’année ne permet pas d’apprécier les belles rizières cultivées par inondations. Actuellement sèches, ces zones ne sont pas encore plantées. Pareil pour les fruits appelés mangoustan et longan, qui ne sont pas encore assez mûrs pour être cueillis ni consommés.

Le marché aux fleurs de Chakra Phet Road à Bangkok, qui reste ouvert même de nuit. Accessible aux particuliers et aux grossistes, les orchidées, lotus, roses, chrysanthèmes, jasmin et oeillets sont vendus sous forme de bottes, bouquets, ou préparés comme offrandes pour les temples bouddhistes (compositions élaborées avec pli de feuilles de bananiers, ou sous forme de colliers de fleurs).

Comment ne pas admirer cet aménagement d’orchidées et de fontaines ? Devant le Royal Orchid Sheraton à Bangkok. Décorations dorées thaïes mises en valeur par des éclairages, et des illuminations rythmées par les jets bas et apaisants des fontaines. 

Quand on persiste, on trouve. Sur Bangkok, un marché aux fleurs se tient à Thewet Pier. Situé entre la National Library et le très bruyant quartier de Khaosan, ce marché est réputé pour ses produits frais. D’un côté du klong, on trouve des bassines de poissons (il faut apprécier l’odeur) et de l’autre se trouvent tous les étalages de plantes et des graines de fleurs, aromatiques et légumeuses.

Enfin, mes souvenirs rapportés de là bas. Des graines (entre 0,35 et 0,72 € par sachet), partagées avec mon père pour son potager, et quelques plantes (0,57€ par bouture) pour commencer mon mur végétal. 

Des boutures à feuillage rose à rouge. Seul inconvénient : je ne connais pas le nom de ces plantes, ce qui m’empêche d’en prendre soin convenablement. Puisqu’elles étaient en godet, exposées en plein soleil à l’extérieur, je les cultiverai en intérieur, en pot en attendant de composer un joli mur végétal. 

Bon dimanche à tous !

Publicités

8 réflexions sur “A travers la Thaïlande 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s