Aromates

Pour le jardinier débutant, les aromates font partie du baptême ! On peut se lancer dans une culture facile en intérieur toute l’année, comme en extérieur. Semer pour pousser un peu notre curiosité, ou choisir des plants en godet pour gagner du temps. Et surtout quelles qu’elles soient, ces plantes aromatiques et médicinales sont là pour éveiller nos sens, et pour renforcer nos défenses immunitaires naturellement.

Après de nombreux essais, je suis partagée entre les réussites et les échecs. 

Pour moi, la ciboulette est la plus facile d’entretien. J’ai pu semer, cultiver et garder sur deux ans cette herbe en intérieur comme en extérieur. Même dans un jardinière sur la terrasse tout l’hiver, elle tient et semble la plus robuste. Pour le coup j’ai planté ma ciboulette au pied du rosier, je la vois monter en fleurs et la confiance me gagne. Cette année je vais la laisser fleurir et récolter les graines. Et en parallèle, j’en ai re-semé avec des graines achetées en petites quantités. C’est vraiment ma préférée. Ici semée le 4 mars et qui sort de terre ce 12 mars : 

La menthe est connue comme mauvaise herbe, elle pousse partout sans limite. Je n’achète donc pas de plant ni de graines. En général une petite botte au marché, que je laisse tremper dans un verre avant de replanter. Elle ne résiste pas longtemps et pas toujours au moment de replanter en pleine terre mais la quantité et la durée sont suffisantes. J’ai de la chance, au fond du jardin, de la belle menthe était déjà présente. Je l’ai arrachée pour la replanter en pot et contenir les racines, et je verrai où la replanter, certainement plus proche de la terrasse.

Le basilic est pour moi un perpétuel échec. Je me résigne à l’acheter et à renouveler l’achat. Quel que soit le fournisseur, je n’y parviens pas. Pourtant tous les basilics en graines ou en godet que j’offre à mon père, plantés en pleine terre dans son potager, le vivent merveilleusement bien et montent même jusqu’à plus d’un mètre de hauteur, montent en fleurs. Alors qu’avec moi, après quelques cueillettes, tout s’effondre. Je renouvelle régulièrement les variétés en espérant que ça vienne de là. Mais autant reconnaître qu’autant j’aime le basilic en plat, en salade et en dessert, lui ne m’aime pas. Ici acheté il y a une semaine et qui commence déjà à dépérir, lentement mais sûrement !

Nouveauté : le cresson dont je ne suis pas sûre de connaître le goût (hum). Semé le 4/3 dans un pot en céramique percé et qui fait déjà jusqu’à 10cm de hauteur. Dois-je le récolter aujourd’hui ? Souvent utilisée comme graine à germer… Je pense qunil finira en salade ce soir. 

Enfin, à l’extérieur : 

Un peu hors sujet, mais accompagnant toujours mes pots d’aromates, mon olivier a tenu après le déménagement, il reste en pot, mis au fond du jardin également. Mon unique olive a elle aussi tenu et a même l’air mûr ! Miracle. Ma première olive a tenu l’hiver. 

Le romarin a séché à l’intérieur..   Grosse erreur… Quand je l’ai vu blanchir j’ai cru à une maladie, je l’ai taillé et rentré mais en réalité il s’asséchait ! Il est remplacé par un beau romarin sur tige que j’ai acheté et planté semaine dernière au soleil près du jasmin. 

Je tente également le regrowing à l’intérieur. J’ai aligné différents oignons (bio) blancs, jeunes, du céleri, de l’ail rose, des oignons rouges, de la ciboulette thaïe et même du tito (parfum enivrant avec de belles grandes feuilles pourpres !), de la citronnelle. Tous dans des petits pots de yaourts en verre, avec un peu d’eau. Les racines sortent déjà en moins d’une semaine, je n’ai même pas eu l’occasion de prendre en photo le 1er jour. Et là en moins de 6 jours j’en ai déjà replanté en terre en espérant que tout s passe bien avec cette ‘transplantation’ eau > terre. Verdict dans quelques semaines. 

Oignons rouges dont j’utiliserai les feuilles comme aromatiques, qui ont germé à l’intérieur et que j’ai à moitié en terre, dans un pot au soleil sur la terrasse :

Oignons jeunes, achetés et plantés également en pot au soleil sur la terrasse au milieu de vivaces : 

Le laurier sauce tient bon et semble manquer d’arrosage… ! Je vais essayer de le tailler sur tige ! 

Dire que la copro nous interdit la culture de potager… Hum. Je rentrerai gentiment mes pots si on m’en fait la remarque. A croire que ce qui était vital avant devient un acte de rébellion aujourd’hui…?
Bon jardinage à tous les rebels !

Publicités

2 réflexions sur “Aromates

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s