Cours de jardinage à l’Ecole du Breuil, Paris

J’ai démarré mon week-end en me levant à l’aurore, par ce temps pourri, pour me rendre à mon tout premier cours de jardinage à l’Ecole du Breuil. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une école de jardinage (arts et techniques), géré par la Ville de Paris. Ils donnent des cours gratuits au public, il suffit de s’inscrire ici.

De 9h à 12h, notre prof jardinier dont je ne connais même pas le nom (car je suis arrivée 20min en retard… Compliqué d’y arriver quand on connait pas du tout le lieu !) nous a présenté les légumes d’été à travers une visite de son potager, ses serres chaudes et tempérées, et sous différents aspects : parcelles découvertes, sous abris…

Notre prof jardinier, entouré de la vingtaine d'élèves très attentifs au potager de l'Ecole du Breuil

Notre prof jardinier, entouré de la vingtaine d’élèves très attentifs au potager de l’Ecole du Breuil

La préparation du sol est capitale et se réalise en plusieurs étapes. Pour cela, il faut utiliser des outils adaptés.

Présentation des outils de jardinage : grelinette et fourche pour aérer le potager en surface, et bêche pour déraciner une mauvaise herbe

Présentation des outils de jardinage : grelinette et fourche pour aérer le potager en surface, et bêche pour déraciner une mauvaise herbe

L’hiver précédent, vous devez avoir paillé votre sol, par exemple avec un lit de feuilles mortes ou du fumier. Au printemps, vous pouvez alors retirer le reste de feuilles mortes et le fumier qui n’ont pas été décomposés : il ne faut surtout pas l’enfouir dans la terre, mais bien les retirer, et les placer dans votre composteur.

Deux semaines avant de planter vos légumes, aérez la terre. Parmi les outils présentés, focus sur le plus important, appelé la grelinette, fortement recommandée. Cet outil permet, une fois plantée dans la terre, de la soulever, et de la décompacter en tapant dessus. Veuillez à ne surtout pas retourner la terre, car en agriculture biologique, après avoir travaillé la terre, on comprendra qu’il ne faut la préparer que superficiellement et non pas la retourner avec une bêche comme dans un jardin à la française ! Tous les bienfaits de la décomposition du paillis et du fumier restent superficiellement à la surface de la terre, qui devient précieuse. Veuillez à l’aérer en la soulevant, et en la laissant en place.

Grelinette, présentée par Jardinons la Ville

Il faudra également ajouter à ce moment-là votre compost ou terreau/engrais biologique, à raison de 5 à 6 kg/m2, et l’étaler sur votre parcelle. Notre prof nous déconseille d’en mettre plus que cette quantité, car un plant de tomate produirait alors plus de feuilles que de fruits. Puis griffer la terre et le compost/terreau, avec une fourche.

Deux jours avant la plantation, si vous avez aéré la terre sans avoir eu le temps de la composter/griffer, elle a dû sécher. Il faut donc l’avant-veille de la plantation, arroser généreusement la terre afin de l’assouplir pour qu’elle accueille convenablement vos plants.

Le jour de la plantation, n’oubliez pas de tremper vos godets ou plants dans l’eau : il faut que la terre ait assez bu (zéro bulle) avant de replanter en terre. On plante alors nos tomates. Surveillez bien l’arrosage, et disposez le paillis de gazon séché (1jour au moins en séchant à l’air libre), en petite épaisseur, sans toucher le colerret du plant pour ne pas le faire pourrir. C’est seulement après 15 jours, quand les plants auront pris de la hauteur, qu’on pourra les tuteurer.

Si on plante des tomates : il faut d’abord planter un tuteur, espacé d’un autre tuteur de 50 à 60 cm car il faut laisser de l’espace entre des plants de tomates pour optimiser leur développement et éviter tout risque de contamination s’il y a un plant malade.

NB : en plus des légumes, plantez des fleurs ou arbustes à fleurs afin d’attirer les abeilles et coccinelles, ou tout auxiliaire au jardin dont vous aurez besoin !

Exemple de tuteur non pas pyramidal mais en forme de tipi :)

Exemple de tuteur non pas pyramidal mais en forme de tipi 🙂

Exemple de rampe semi-naturelle

Exemple de rampe semi-naturelle

Parcelle de potager encadrée par une rampe (oui oui, un seul côté)

Parcelle de potager encadrée par une rampe (oui oui, un seul côté)

Culture de salades et blettes, en diagonalCulture de salades et blettes, en diagonal

Culture de salades et blettes, en diagonal

Parcelles de potager séparées par des allées de gazon, pour la propreté des lieux (plutôt que n'avoir que de la terre sous le pied) et pour réutiliser les tontes de gazon comme paillis naturel

Parcelles de potager séparées par des allées de gazon, pour la propreté des lieux (plutôt que n’avoir que de la terre sous le pied) et pour réutiliser les tontes de gazon comme paillis naturel

Parcelles de potager séparées par des allées de gazon, pour la propreté des lieux (plutôt que n'avoir que de la terre sous le pied) et pour réutiliser les tontes de gazon comme paillis naturel

Même parcelle, vue de face

Culture d'oignons, ails et échalotes à moitié enfouis, sur butte

Culture d’oignons, ails et échalotes à moitié enfouis, sur butte

Zoom sur la culture d'oignons, ails et échalotes à moitié enfouis, sur butte

Zoom sur la culture d’oignons, ails et échalotes à moitié enfouis, sur butte

Pour information, concernant la rotation des cultures, si nous avons planté l’année précédente des légumes racines, nous pouvons enchaîne l’année suivante avec des fruits, sans avoir besoin d’apporter du compost à la terre 🙂

Vue d'ensemble des parcelles, encadrées par des arbustes fruitiers palissés

Vue d’ensemble des parcelles, encadrées par des arbustes fruitiers palissés

Arbustes fruitiers palissés en double U

Arbustes fruitiers palissés en double U

Zoom sur des arbustes fruitiers palissés en double U

Zoom sur des arbustes fruitiers palissés en double U

Zoom sur les fleurs des arbustes fruitiers palissés en double U

Zoom sur les fleurs des arbustes fruitiers palissés en double U

Zoom sur les fleurs des arbustes fruitiers palissés en double U (Jeanne d'Arc pour ceux qui n'arrivent pas à retourner leur écran ;) )

Zoom sur les fleurs des arbustes fruitiers palissés en double U (Jeanne d’Arc pour ceux qui n’arrivent pas à retourner leur écran 😉 )

Bel arbuste en fleurs, le long des murs du potager

Bel arbuste en fleurs, le long des murs du potager

Bel arbuste en fleurs, le long des murs du potager

Bel arbuste en fleurs, le long des murs du potager

Plusieurs variétés de framboisiers sur une même parcelle du potager

Plusieurs variétés de framboisiers sur une même parcelle du potager

Avez-vous vu la taille des framboisiers ? Moi je supprimais toujours le bois mort car on dit qu'aucune framboise ne pousserait dessus, seulement sur le nouveau bois non ? Eh bien là on le conserve, taillé et les feuilles poussent très bien à mi-avril !!

Avez-vous vu la taille des framboisiers ? Moi je supprimais toujours le bois mort car on dit qu’aucune framboise ne pousserait dessus, seulement sur le nouveau bois non ? Eh bien là on le conserve, taillé et les feuilles poussent très bien à mi-avril !!

Zoom sur la coupe en biseau du bois du framboisier

Zoom sur la coupe en biseau du bois du framboisier

Visite de la serre qui est chauffée à plus de 20 degrés, et admiration totale devant les semis des élèves permanents de l’Ecole du Breuil, qui suivent scrupuleusement tous les conseils des formateurs, et étiquettent bien leurs godets, contrairement à moi … Hum. On voit la différence !

Semis en godet de tourbe, recommandé par notre prof jardinier ! (3 graines par godet)

Semis en godet de tourbe, recommandé par notre prof jardinier ! (3 graines par godet)

Apparemment je faisais une très mauvaise utilisation de ces godets de tourbe : il faut qu'ils soient trempés !!! Alors que j'arrosais très peu de peur de faire pourrir mes graines (T.T)

Apparemment je faisais une très mauvaise utilisation de ces godets de tourbe : il faut qu’ils soient trempés !!! Alors que j’arrosais très peu de peur de faire pourrir mes graines (T.T)

Semis en terrine (à acheter en magasin de bricolage), séparés par des batons pour organiser cet espace avec plusieurs variétés

Semis en terrine (à acheter en magasin de bricolage), séparés par des batons pour organiser cet espace avec plusieurs variétés

Zoom sur quelques semis en terrine (je trouve ça trop joli, on dirait un jardin miniature)

Zoom sur quelques semis en terrine (je trouve ça trop joli, on dirait un jardin miniature)

Exemple de terrine avec des germes, et un semis en cours : on peut donc étaler nos semis sur une même terrine comme au potager :)

Exemple de terrine avec des germes, et un semis en cours : on peut donc étaler nos semis sur une même terrine comme au potager 🙂

L'alignement parfait des germes : bravo beau travail des élèves de l'Ecole du Breuil !

L’alignement parfait des germes : bravo beau travail des élèves de l’Ecole du Breuil !

J'en remets une couche, car nous élèves du week-end, on a apprécié le résultat de leur travail, c'est admirable quand ça marche !

J’en remets une couche, car nous élèves du week-end, on a apprécié le résultat de leur travail, c’est admirable quand ça marche !

Terrine avec des germes d'"Amaranthus caudatus" (?) semés à la volée on dirait vu le résultat (ça c'est de mon ressort !). Le résultat reste agréable grâce à cette couleur fushia qui sort de terre timidement

Terrine avec des germes d' »Amaranthus caudatus » (?) semés à la volée on dirait vu le résultat (ça c’est de mon ressort !). Le résultat reste agréable grâce à cette couleur fushia qui sort de terre timidement

Visite de la serre sans chauffage. Ici tous les godets sont strictement rangés par espèces et variétés, en plusieurs grandes rangées pour nous permettre de circuler. Personnellement, je me demande comment les jardiniers accèdent aux godets du milieu … Car comme vous le voyez, il y a quelques godets qui disparaissent au milieu 😉

Culture en godets plastique, classés par espèce. Une pépinière à nos pieds !

Culture en godets plastique, classés par espèce. Une pépinière à nos pieds !

Je crois que quelqu'un s'est servi en passant...

Je crois que quelqu’un s’est servi en passant…

Les annuelles sont regroupées dans un petit coin, elles rejoindront le potager extérieur bientôt !

Les annuelles sont regroupées dans un petit coin, elles rejoindront le potager extérieur bientôt !

Conseil de notre prof : pour organiser vos semis, surtout s’ils sont aussi ambitieux et nombreux qu’à l’Ecole du Breuil, il est recommandé de tenir non pas un simple récapitulatif, mais un tableau historique de vos semis, en indiquant de quel fruit/légume/aromatique/fleur il s’agit, puis de nommer la variété, la provenance de la graine, spécifier s’il s’agit d’une graine biologique ou non, la date du semis, la quantité semée, la date de repiquage, de plantation en emplacement définitif, etc.

Cet historique permettra d’abord de consulter d’un coup d’oeil l’avancement de tous les semis, mais aussi, au fil des années, d’analyser les meilleurs fournisseurs de graines, les graines les plus productives, la meilleure période de semis et/ou de plantation… On transforme alors nos expérimentations, et sans doute nombreux échecs, en expérience et optimisation pour nos futurs semis. Je trouve ça fantastique !

Dans la serre, des potager surélevés et toujours ce semis réalisé par ligne

Dans la serre, des potager surélevés et toujours ce semis réalisé par ligne

Les salades ont pris de l'envergure sous la serre

Les salades ont pris de l’envergure sous la serre, directement en terre

Zoom sur les blettes, qui me fascinent car je ne connaissais pas, et j'aime leur forme et leur couleur (je ne connais absolument par leur goût !), surtout car leur taille est la même qu'à l'extérieur (qui sont restées en place tout l'hiver d'après le prof)...

Zoom sur les blettes, qui me fascinent car je ne connaissais pas, et j’aime leur forme et leur couleur (je ne connais absolument par leur goût !), surtout car leur taille est la même qu’à l’extérieur, qui sont restées en place tout l’hiver !

Zoom sur ces blettes, qui ont un feuillage presque tropical à mes yeux

Zoom sur ces blettes, qui ont un feuillage presque tropical à mes yeux

Rangée de carottes et de radis

Rangée de carottes et de radis

Sous ce feuillage dense : des pommes de terre

Sous ce feuillage dense : des pommes de terre. Je ne savais pas que ça ressemblait à ça

Fèves dans le potager, belle hauteur de la plante, à associer avec des capucines

Fèves dans le potager, belle hauteur de la plante, à associer avec des capucines

Fèves en fleurs

Fèves en fleurs

Pour planter des tomates sous serre, notre prof jardinier a fabriqué cet alignement de tuteurs en quinconce solidifié verticalement, les uns aux autres en deux rangées (il faut de la place...)

Pour planter des tomates sous serre, notre prof jardinier a fabriqué cet alignement de tuteurs en quinconce solidifié verticalement, les uns aux autres en deux rangées (il faut de la place…)

Idée d'association au potager : carotte, radis et coriandre

Idée d’association au potager : carotte, radis et coriandre. Plantez les carottes et radis en alternance un plant / un plant. Le radis se développant plus rapidement, leur cueillette permettra de remplacer l’étape d’éclaircissement pour les carottes 🙂

Que serait un potager, sans un joli coin consacré aux herbes aromatiques ? Quelques images du massif aromatique imaginé par l’Ecole du Breuil, dans le potager extérieur :

Coin herbes aromatiques, travaillé comme un massif un peu plus haut que le reste du potager, recouvert de paillis BRF (Bois Raméal Fragmenté) que notre prof jardinier nous recommande pour des cultures qui restent "en place" d'une année sur l'autre, et donc aussi pour les vivaces

Coin herbes aromatiques, travaillé comme un massif un peu plus haut que le reste du potager, recouvert de paillis BRF (Bois Raméal Fragmenté) que notre prof jardinier nous recommande pour des cultures qui restent « en place » d’une année sur l’autre, et donc aussi pour les vivaces

Ca je ne suis pas sûre de pouvoir en planter dans ma jardinière, trop volumineux

Ca je ne suis pas sûre de pouvoir en planter dans ma jardinière, trop volumineux

Découverte pour moi de la pimprenelle, comestible (c'est la seule plante que j'ai goûtée lors du cours, au goût de concombre selon wikipédia, ou d'origan si j'ai bien écouté notre prof (j'ai goûté mais j'ai pas reconnu...)

Découverte pour moi de la pimprenelle, comestible (c’est la seule plante que j’ai goûtée lors du cours, au goût de concombre selon wikipédia, ou d’origan si j’ai bien écouté notre prof (j’ai goûté mais j’ai pas reconnu…)

Et enfin, après le cours, nous avons longé une allée féérique bordée de magnolias en fleurs.

Entre le potager et la salle de cours, de magnifiques magnolias en fleurs dans différentes nuances pour nous saluer

Entre le potager et la salle de cours, de magnifiques magnolias en fleurs dans différentes nuances pour nous saluer

Croisement de branches de magnolias blanc et violet, sur fond de narcisses blancs délicats sur l'herbe

Croisement de branches de magnolias blanc et violet, sur fond de narcisses blancs délicats sur l’herbe

Magnolia rose pâle, comme dans un rêve

Magnolia rose pâle, comme dans un rêve

Magnolia violet en fleurs

Magnolia violet en fleurs

En plus, durant cette première session entourée de jardiniers débutants ou plus expérimentés, nous avons pu partager aussi nos intérêts, en quittant le cours par petits groupes. J’ai eu un coup de coeur pour une dame qui, en plus de jardiner assidûment, vit aujourd’hui avec la volonté de consommer moins et mieux et ces échanges hors cours sont d’autant plus enrichissants qu’il s’agit d’individus qui aspirent au même mode de vie que nous, et qui souvent l’appliquent mieux que nous : on a tant à apprendre, tous les conseils sont les bienvenus !

Une autre élève nous a aussi recommandé d’aller aujourd’hui à la station de métro Stalingrad à Paris, car a lieu La Ferme à Paris, un événement qui met les paysans à l’honneur. Elle nous a notamment parlé de graines bio vendues 2€50/sachet seulement, ce qui est rentable pour nous parisiens et franciliens, car nous trouvons ces sachets de graines en jardineries entre 3 et 5  minimum sans garantie qu’elles soient bio ! J’y ai été après déjeuner et j’y ai croisé une autre élève de la session du matin 🙂

Les cours de l’Ecole du Breuil ont lieu en deux sessions. Au rapport samedi prochain ! D’ici là, bon week-end à tous 🙂

 

Publicités

15 réflexions sur “Cours de jardinage à l’Ecole du Breuil, Paris

  1. Bonjour,
    Je suis la dame que tu cites un peu plus haut; on a des prénoms qui ont presque le même son. C’est peut-être pour ça qu’on peut s’entendre et à coup sûr s’écouter…
    Ton blog est plein d’énergie et d’enthousiasme; c’est ravigotant.
    Pour mes semis, comme je ne consomme pas d’eau en bouteille, je récupère des barquettes de plastique dans lesquelles sont vendus les fruits et je les recouvre d’un film plastique de cuisine pendant la première semaine. Et je place ce bac de germination devant une fenêtre ensoleillée. Comme les bacs sont carrées et en plastique souple, il est plus facile de découper des carrés de terre comprenant la bouture et de les extraire pour le repiquage.

    Aimé par 1 personne

  2. Maïty !!! Tu es mon coup de coeur de ce cours de jardinage 🙂 Et merci pour le conseil, je vais essayer aussi en barquette de fruits, je suis prête à tester toutes les méthodes pour optimiser mes semis en réduisant les coûts (car au bout d’un moment, ça fait pas mal de dépenses …). J’espère te montrer de beaux résultats rapidement, d’après notre prof Hervé, ça devrait être rapide en ce moment pour la levée des nouveaux semis.

    J'aime

  3. Bonsoir ! Comme promis je suis aller sur votre blogue , que j’ai trouvé vraiment super.
    Les photos et commentaires sont parfais
    Quelque erreur sur la rotation des cultures , pas grave!
    J’ai hate de voir la suite !
    Comment faire vous envoyer quelque photos du potager !
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    • Hervé, je veux bien vous croire, déjà nous donner ces cours c’est juste génial, mais en plus partager sa passion… On ne peut qu’apprécier. J’ai envie d’y retourner mais les cours sont déjà complets ! Je vais patienter jusqu’à cet automne/hiver. Nous nous reverrons c’est sûr ! Ne serait-ce qu’aux portes ouvertes 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s